Lézard à Longue Queue

Takydromus sexlineatus

Taille Adulte

Corps 5 à 8 cm, queue 20 cm

Température

30°C point chaud, 26°C point froid, 22°C nuit

Humidité

70%

Moeurs

Terrestre, diurne, macho

Alimentation

Insectes

Niveau de difficulté

Débutant

Flickr - DSC_5736

Ce lézard est reconnaissable à la taille de sa queue, environ trois fois plus grande que son corps.

Le lézard à longue queue est capable d’autotomie, c’est à dire qu’il peut perdre sa queue  lorsqu’il se sent menacé. Elle va continuer de gigoter pendant quelques instants, ce qui peut constituer une diversion face à un éventuel prédateur… ou un soigneur. Le lézard régénèrera sa queue en quelques semaines.

Description

Le Lézard à longue queue est un lézard de petite taille qui a la particularité de posséder une très grande queue; il peut atteindre 30cm, dont les trois quarts pour la queue. Sa langue en " V ", bifide, ressemble beaucoup a celle du serpent. Il l'utilise comme détecteur olfactif: cette dernière lui sert à repérer la source des odeurs. Ce lézard, appartient à la famille des lacertidés.


On peut différencier la femelle du mâle car celle-ci possède la même couleur tout le long du corps, variant du beige au brun pâle. Les flancs du mâle, quant à eux, sont de couleur plus foncés avec de petits points blancs. 


Longévité

Sa durée de vie dépasse rarement 3 ans en captivité. Certains ont déjà atteint près de 5 ans. 


Distribution géographique

Il habite l'est de l'Asie jusqu'à l'Indonésie. Il vit dans les rizières, les hautes herbes, les clairières et aux abords des forêts tropicales.


Habitat

Contrairement aux anolis, le lézard à longue queue est incapable de grimper aux vitres et passe la plupart du temps au niveau du sol. Il lui arrive aussi de grimper dans les branches des plantes que composent son terrarium. Il peut vivre sans souci dans le même terrarium que celui des Anolis Verts (Anolis carolinensis). De fait, les anoles ont un territoire plutôt arboricole et le takydromus lui a un territoire plutôt terrestre. Ils ne se croisent que rarement et se tolèrent très bien lorsqu'ils sont l'un à coté de l'autre. 


Alimentation 

C'est un animal plutôt sympathique qui est très intéressant à regarder chasser. Il repère facilement ses proies sur le sol. Avant de bondir dessus, toute la longueur de sa queue se met alors a onduler. Vue la longueur de la queue, cela donne un effet très joli a observer. En captivité, nourrissez-le de petits grillons, de petits vers de farine, ainsi que tout insecte plus petit que sa bouche. Ajoutez des suppléments vitaminiques et calciques à sa nourriture au moins une fois par semaine. 

 


Soins en captivité

Un terrarium de taille moyenne, 24"x12"x12", loge un mâle et trois ou quatre femelles. Attention de ne pas faire cohabiter deux mâles car des combats territoriaux menant souvent à la mort de l'un des deux rivaux sont très fréquents. Le fond de cet emplacement peut être recouvert de terreau de forêt, de copeaux d'écorce ou autres matières qui conservent un minimum d'humidité. Il apprécie les branches et les plantes ajoutées comme décoration. Le terrarium est chauffé par une lampe chauffante à UVA et éclairé par un néon à UVB. Les lampes sont allumées de 12 à 14 heures par jour. La température se situe entre 26 et 30 C le jour et peut baisser la nuit entre 22 et 25 C. Même s'il a besoin d'humidité, il ne faut pas trop vaporiser car un surplus lui causerait des problèmes respiratoires ou des infections de peau. L'incubation des oeufs de takydromus se fait à une température comprise entre 20 et 24°C.