Accueil / Conseils / Zone Chiens / La Coprophagie

De toutes les habitudes dégueulasses que nos compagnons canins peuvent avoir - boire dans la toilette, se rouler dans la boue, se lécher le derrière - rien n'est pire qu'un chien qui mange des selles. C'est si repoussant pour l'humain, en fait, que cette habitude est souvent une raison pour les abandonner ou les faire euthanasier.

 

Ce type de comportement, nommé coprophagie, résulte de raisons comportementales et physiologiques qui expliquent pourquoi certains chiens voient les selles comme une source de nourriture.

 

Si votre chien est un “mangeur de m..” ne désespérez pas. Il existe des moyens de corriger cette mauvaise habitude.

 

Même si ce phénomène n’a pas beaucoup été étudié par les scientifiques, la coprophagie est relativement commune. Dans une étude présentée en 2012 à la conférence annuelle du American Veterinary Society of Animal Behavior par le chercheur Dr. Benjamin Hart, il est apparu que:

 

16% des chiens (un sur six) sont des coprophages “sérieux”, qui ont consommé des selles au moins cinq fois. 24% des chiens participants à l’étude ont été pris la main dans le sac au moins une fois (un sur quatre).

 

Hart a écrit: “Notre conclusion est que la consommation de selles fraîches est une réflexion d’une prédisposition des anciens canidés vivant dans la nature, visant à protéger les membres de la meute des parasites intestinaux. Ces parasites, présents dans les selles, peuvent être laissées dans la zone de vie et de repos de la meute.” Son étude consistait en deux sondages séparés envoyés à environ 3000 propriétaires de chiens.

 

Même si cette habitude est repoussante pour les humains, ce n’est pas si mal d’un point de vue canin. Les chiens sont des charognards, mangeant tout ce qu’ils trouvent sur le sol ou dans la poubelle. Leur idée de la haute cuisine est bien différente de la nôtre. Dans son livre Applied Dog Behavior and Training le comportementaliste Steven R. Lindsay prétend que la coprophagie “est probablement un des comportements de survie alimentaire qui ont évolué pour faire face aux épisodes de famine périodique.” Autrement dit, quand la nourriture est rare, on ne fait pas le difficile.

 

Manger des selles est normal pour les mères et leur petits

 

Chez certaines espèces, tels que les lapins, manger des selles est un moyen tout à fait normal d’obtenir des nutriments importants. En fait, si l’on empêche les lapins de le faire, ils développeront des problèmes de santé, et les jeunes ne réussiront pas à grandir correctement. Heureusement, il n’est pas nécessaire pour les chiens d’obtenir des nutriments de cette manière.

 

Toutefois, ce comportement est normal et naturel à certains stades du développement du chien. Les mères vont lécher leurs chiots pour les faire éliminer, et manger leurs selles durant les trois premières semaines de leur vie. Les chiots vont aussi adopter ce comportement, mangeant aussi bien leur propres selles (autocoprophagie) que celles d’autres chiens (allocoprophagie) ou celles de chats ou d’autres animaux. Certains chiens aiment particulièrement consommer le crottin de cheval ou les crottes d’oie.

 

Il n’y a aucun danger à ce qu’un chien mange ses propres selles, mais la consommation de celles d’autres animaux peut causer des problèmes de santé si la selle est contaminée par des parasites, des virus ou des toxines. Dans la plupart des cas, ce comportement va disparaître naturellement avant l’âge de neuf mois.

 

Certains faits sur les chiens qui mangent des selles

 

Quand cela arrive aux chiots, la coprophagie est généralement considérée comme faisant partie du processus de découverte du monde qui les entoure. La majorité se contente de les sentir, mais quelques-uns, un peu comme les enfants humains, voudront tout mettre dans leur gueule. Un fait bizarre: les chiens mangent rarement les selles molles, mal formées ou la diarrhée. Ils semblent être attirés par les selles dures. Les selles congelées semblent particulièrement appétissantes pour eux. C’est pourquoi certains utilisent le terme poopsicle.

 

Dans son étude, Hart fit quelques autres observations intéressantes:

  • La coprophagie semble être plus commune dans les foyers où il y a plusieurs chiens. Dans les foyers où vit un seul chien, seulement 20% ont cette mauvaise habitude; alors que dans les foyers à trois chiens, la proportion augmente à 33%.

  • Les chiens qui mangent des selles sont plus difficiles à entraîner à la propreté que les autres.

  • Les femelles le font plus souvent, alors que les mâles entiers le font moins souvent.

  • 92% des coprophages recherchent les selles fraîches, pas plus d’un jour ou deux.

  • 85% d’entre eux ne mangent pas leur selles, mais celles d’autres chiens.

  • Les mangeurs avides - ceux qui volent de la nourriture sur la table - ont tendance aussi à manger des selles.

Pourquoi les chiens mangent-ils des selles?

 

Si votre chien adulte commence à se régaler de crottes, vous devriez consulter un vétérinaire afin d’écarter certains problèmes de santé, tels que:

 

  • Parasites

  • Alimentation déficiente en nutriments et en calories

  • Malabsorption

  • Diabète, maladie de Cushing, maladie thyroïdienne ou autre condition qui peut causer une augmentation de l’appétit

  • Des médicaments tels que les stéroïdes

 

Dans plusieurs cas, les chiens commencent à manger leur selles à cause de stress environnementaux ou d’associations comportementales, tels que:

 

  • L’isolation: des études ont démontré que les chiens gardés seuls en cage ou dans des sous-sols sont plus portés à manger des selles que ceux qui vivent près des gens.

  • Le confinement restreint: Passer trop de temps confiné dans des petits espaces peut causer le problème. Il n’est pas inhabituel de voir apparaître la coprophagie chez des chiens qui ont passé du temps dans des refuges bondés.

  • L’anxiété: généralement le résultat d’une personne utilisant la punition ou des méthodes dures pour l’entraînement à la propreté. Selon cette théorie, le chien peut éliminer puis manger sa selle pour faire disparaître la preuve; mais alors ils sont encore punis. Ça devient un cercle vicieux.

  • La recherche d’attention: le chien mange sa selle pour provoquer une réaction de la part de l’humain, ce qui arrivera inévitablement. Si vous prenez votre chien en pleine action, empêchez-vous d’avoir une trop forte réaction.

  • Une mauvaise association avec la nourriture: les chiens qui mangent trop près de l’endroit où ils défèquent peuvent faire une connexion entre l’odeur de la nourriture et celle de leurs selles et devenir incapables de faire la différence.

  • L’odeur de leur mère: Lyndsay écrit que dans certains cas, les chiots seront confus d’avoir senti l’odeur fécale dans l’haleine de leur mère après qu’elle les aient nettoyés. La mère peut parfois régurgiter de la nourriture qui contient des matières fécales. Il appelle cela “l'inoculation d’appétence”, ce qui peut amener le chiot à adopter ce comportement.

  • Vivre avec un chien âgé ou malade: parfois un chien en santé va consommer les selles d’un membre plus faible de la meute, particulièrement dans les cas d’incontinence fécale. On a émis l’hypothèse que ceci pourrait provenir d’un instinct de protection de la meute contre les prédateurs.

 

Comment empêcher votre chien de manger des selles

Les vétérinaires et les propriétaires de chiens ont usé de stratégies au fil du temps, avec plus ou moins de succès:

 

  • Une supplémentation en vitamines: il existe une théorie qui a la peau dure selon laquelle les chiens mangent des selles parce qu’il leur manque quelque chose dans leur alimentation. Une déficience en vitamine B en particulier, ce qui a été confirmé par la recherche. En 1981, des scientifiques ont démontré que l’activité microbienne à l’intérieur des selles synthétisait la thiamine, une vitamine B. D’autres recherches ont mises en évidence d’autres nutriments.

  • L’ajout d’enzymes: l’alimentation moderne des chiens est plus riche en glucides et plus pauvre en protéines et gras animal que la diète canine ancestrale. Certaines personnes ont eu un certain succès avec un attendrisseur à viande nommé papaïne, un enzyme.

  • Les produits d’aversion: la théorie est que certaines odeurs et goûts sont dégoûtants pour les chiens et que pulvériser certains produits sur les selles vont les rendre bien moins appétissantes. Plusieurs de ces produits contiennent du glutamate monosodique, de la camomille, des dérivés du piment, du yucca, de l'ail ou du persil.

 

Il est probable que le meilleur moyen de stopper ce comportement soit d’associer l’entraînement et une bonne gestion de l’environnement:

 

  • Garder la zone de vie du chien propre, incluant la cour, pour qu’il n’y ait aucune selle à manger.

  • Les propriétaires de chats devraient garder le bac à litière très propre ou hors de portée du chien.

  • Surveiller le chien lors des marches, et ramasser immédiatement derrière lui.

  • Un bon entraînement. Mettre beaucoup d’emphase sur le “Laisse” et “Viens”. Un simple exercice, suggéré par les docteurs Debra Horwitz, DVM, ACVB et Gary Landsberg, DVM, ACVB, est d’apprendre au chien à venir retrouver son maître pour une récompense, sous forme de gâterie, dès qu’il a éliminé. Comme ça, le chien développe l’habitude de revenir vers son maître pour recevoir sa récompense, plutôt que de s’intéresser à ses crottes.

 

Sources: Applied Dog Behavior and Training, par Steven R. Lindsay; Coprophagia in Dogs-Behavior, VCA Animals Hospitals fact sheet; Coprophagia: The Scoop on Poop Eating in Dogs, Dr. Sophia Yin Fact Sheet.

Traduit de l’anglais par Roger Gaudreault

Texte original: http://www.akc.org/content/health/articles/why-dogs-eat-poop/

Paru le 1 juillet 2005.